Pages

lundi 31 janvier 2011

Activité d’un LABM


Les principales activités du laboratoire sont incluses dans le processus de réalisation. Celui-ci décrit le Pré-analytique, l’Analytique et le Post-analytique.        
Les processus [1] de management et de supports encadrent le processus de réalisation. Je vais vous exposer en quelques lignes les différentes phases du processus de réalisation.

  •  Phase Pré-analytique :

Cette phase précède l'examen de l’échantillon. Elle comprend notamment la préparation du patient (enregistrement d’informations nécessaires aux analyses, état de jeun ou non selon les cas), le recueil ou le prélèvement de l'échantillon (sanguin, bactériologique, ou encore histologique [2]), ainsi que sa transmission au laboratoire.
Elle englobe également, la préparation de l’échantillon : l'étiquetage, la centrifugation, l'aliquotage [3] (séparation du plasma [4] ou sérum [5] du culot globulaire) et le prétraitement éventuel (conservation à chaud, à froid ou à l’abri de la lumière).
La qualité des résultats rendus implique une parfaite maîtrise de cette phase. Effectivement, elle est délicate et met en jeu différents intervenants au cours de tâches successives et sur plusieurs lieux (les services cliniques, le laboratoire et le transport).
En France, cette partie du processus est parfaitement bien contrôlée en raison du maillage territorial et donc de la proximité des laboratoires d'analyses. En effet, dans les laboratoires privés, les prélèvements sont très souvent réalisés au sein même du laboratoire, ce qui limite au maximum les erreurs liées au transport par exemple.

  • Phase Analytique :


Elle correspond à la réalisation propre de l’analyse de l’échantillon de biologie médicale. Elle utilise des automates très sophistiqués effectuant les différentes analyses.           
Ces automates regroupent souvent les analyses selon leur méthodologie (spectrométrie [6], cytométrie [7] de flux, colorimétrique [8] ou encore chronométrie [9]). Ils sont choisis en fonction de leur rapidité, leur exactitude, leur reproductivité, ainsi que leur fiabilité.   
La standardisation actuelle des automates tend à harmoniser les résultats obtenus dans des laboratoires différents.
Durant cette phase, les techniciens effectuent la validation technique de l’analyse. Cette validation permet de vérifier la corrélation des différentes analyses effectuées pour un même patient (valeurs de référence, antécédents, traitement,…)

  •  Phase Post-analytique :

Cette phase comprend la validation biologique, l'interprétation du résultat par le biologiste et le rendu de résultats auprès des cliniciens et des patients.
La validation biologique est le contrôle de l’ensemble des résultats des analyses d’un même dossier, en les confrontant avec les résultats antérieurs. Elle est effectuée par les biologistes du laboratoire qui interprètent également les résultats avant leur rendu.


[1]  Processus : Ensemble d’activités qui transforme des éléments d’entrée (échantillons) en éléments de sortie (compte rendu d’analyse).
[2]  Histologie :  Etude des tissus des êtres vivants.
[3]  Aliquotage : Séparation de liquide ou solution dans différents contenants.
[4]  Plasma : Liquide clair dans lequel les cellules du sang sont en suspension.
[5]  Sérum : Plasma dépourvu de fibrinogène.
[6]  Spectrométrie : Méthode utilisant les différents spectres de lumière.
[7]  Cytométrie : Méthode permettant de différencier les cellules sanguines.
[8]  Colorimétrique : Méthode utilisant la couleur obtenue après réaction chimique.
[9]  Chronométrie : Méthode analytique utilisant le temps.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire